Composée en 1996 par le compositeur argentin, Martín Palmeri, La Misatango est une messe entièrement renouvelée puisqu'elle est composée sur des airs de tango et tisse ainsi un lien entre musique sacrée et musique populaire de tango argentin.

La chorégraphie est teintée également de deux couleurs. Elle est empreinte tout à la fois de profonde spiritualité et de grande sensualité.

La gestuelle est tour à tour iconique exprimant le recueillement et la recherche de transcendance, mais aussi très charnelle, exprimant alors volupté et liberté des corps évoluant dans des mouvements amples et puissants.

Misatango est une mise en exergue chorégraphique de la création originale du compositeur argentin.